ACCUEiL / Premiers gestes d'urgence et liste des Centres de soins pour un hérisson en détresse
Contact /
Pétition /Soutiens / Commentaires / Presse / Cartes, données, et statistiques
Oui le Hérisson est un animal politique! / Histoires.. / Chandeleur des Hérissons
Le buzz du meurtre d'un hérisson par le chanteur Philippe Katerine / 120 millions d'années d'évolution
Semaine de sensibilisation au hérisson /Biodiversité / Rendre un jardin attractif pour les hérissons


Lettre à Monsieur le Président de la République


« Sauver le Hérisson Sauve le Monde ! »

 

Lettre à Monsieur Emmanuel Macron,

 

Monsieur,

Les hérissons jouent un rôle primordial de substitution à l’agriculture industrielle. Ce sont des acteurs de tout premier plan, au même titre que les abeilles. Ils sont les amis des jardiniers depuis la nuit des temps. Pourtant cette espèce est menacée de disparition. Les hérissons sont intoxiqués par les pesticides, broyés par les engins agricoles, écrasés par les voitures, chassés des campagnes suite à la destruction de leurs habitats naturels, brûlés vifs, torturés, voire mangés !

Depuis les années 1950, on estime que leur nombre est passé d’environ trente millions à moins d’un million dans chaque grand pays d’Europe. Et depuis une dizaine d’années, leur espérance de vie passant de dix à deux ans, leur disparition s’accélère dramatiquement. Là où dans les campagnes il y avait 100 hérissons, il n’y en a plus que 3 à présent ! On estime qu’ils auront quasiment disparu d’ici à 2025, dans à peine 10 ans !

En 60 ans, l’homme détruit une espèce de 60 millions d’années d’évolution, une merveille d’hibernation, un symbole d’autodéfense, qui agit comme un insecticide naturel. Nous voulons tous une agriculture plus saine : nous devons donc sauvegarder avec force et conviction les hérissons qui régulent les infestations d’insectes ravageurs.

Malheureusement, l’arrêté du 12 décembre 2000 censé protéger cette espèce s’est retourné contre elle, rendant beaucoup bien trop difficiles les conditions à s’occuper des hérissons orphelins ou blessés, contraignant à effectuer un stage de deux ans. Quel bénévole peut se permettre un tel temps de formation, alors même que 50 départements n’ont pas de centre de soins et de formation dédié à cette espèce ? Pour info, en 1998, il y avait déjà 800 personnes formées à sauver les hérissons en Angleterre, environ 30 000 aujourd'hui, contre à peine 50 en France ?! Et avec un nombre insuffisant de centres de soins, les personnes qui trouvent des hérissons se tournent spontanément vers les vétérinaires qui, dans la plupart des cas, ne peuvent pas les prendre en charge.

Nous vous demandons donc de créer un statut spécifique « d’espèce prioritaire » pour cette espèce protégée. D’abord pour marquer l’opinion, mais surtout pour densifier le réseau des personnes habilitées à les sauver. Il faut donc :

- Établir une charte d’information « hérisson friendly » à destination des particuliers tout autant que des entreprises et des administrations, afin de dénoncer notamment la toxicité létale des anti-limaces au métaldéhyde, les dangers des débroussailleuses… Il est également urgent de promouvoir des Zones d’Appellation en Agriculture Biologique et des territoires de biodiversité plantés de nouvelles haies, qui sont pour eux autant d’aires de nidification, le tout relié par des corridors écologiques. Indiquer les numéros d’urgence pour apprendre à reconnaître un hérisson en danger (déambulation en plein jour ou à des températures météorologiques trop basses), et les dispositions pour les premiers secours sont fondamentales afin de sensibiliser dès le plus jeune âge. Réaliser un comptage des populations et établir des statistiques pour mettre en place un plan de stratégie nationale de sauvegarde est une nécessité absolue, ceci au vu de l’absence de chiffres français et au regard des statistiques alarmantes des autres pays européens qui avancent la prévision du point de non-retour de la disparition des hérissons en 2025 !

- Réduire à une durée bien moindre les deux ans de stage à effectuer dans les centres de faune sauvage pour la délivrance d’une capacité spécifique à suivre les soins des hérissons puis à les réinsérer dans la nature, auprès des services vétérinaires de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations).

- Donner un statut juridique aux bénévoles œuvrant pour des Centres de Faune Sauvage ou des Vétérinaires, comme cela se fait déjà en France comme dans tous les pays d’Europe. Ceux-ci pourraient ainsi signer un externat avec un bénévole, pour 3 à 5 spécimens maximum et / ou une portée orpheline. Les conditions rigoureuses de suivi restant à définir : déclaration du Bénévole à la DDPP, fiches de suivi de soins, de poids et de relachâge pour chaque spécimen, déclaration d’arrêt de l’externat à la DDPP si besoin, tout ceci sous la responsabilité du Centre de Faune Sauvage ou du Vétérinaire référent afin d’éviter tout trafic et soin inapproprié.

- S’appuyer sur un réseau national de référents vétérinaires, ceci afin de pallier les déserts régionaux de centres de faune sauvage. Etablir également une grille de tarifs en concertation avec les vétérinaires pour les centres de faune sauvage et les bénévoles.

Car ce sont des millions de hérissons qu’il nous faut réintégrer dans les campagnes au cours des vingt prochaines années si nous voulons développer l’agriculture biologique ! La situation est plus qu’urgente. Les statistiques anglaises sont formelles. Environ 600 000 hérissons disparaissent chaque année à cause des pesticides, des voitures et de la destruction de leurs habitats naturels. Et les même causes produisant les même effets, il semblerait que la situation soit encore plus grave en France, où la disparition de cette espèce semble suivre une tendance plus rapide. En effet, les hérissons disparaissent plus vite sans le maillage serré des associations et des structures compétentes dédiées du Royaume-Uni.

Chaque année, des milliers de hérissons orphelins ou blessés ne sont pas sauvés. D’autres ne reçoivent pas les soins appropriés ou sont relâchés avec très peu de chances de survie. Nous devons donc prendre le problème à bras-le-corps ! Faciliter la démarche d’obtention de la capacité permettra de densifier le réseau national de sauvegarde.

S’occuper d’un hérisson n’est pas plus compliqué que de s’occuper d’un petit mammifère comme le chat ou le hamster. Ce n’est ni un poisson ni une espèce d’oiseau rare. Ni non plus un bison d’Europe ou un flamant rose ! Seule la loi peut les sauver. Un statut spécial doit leur être conféré. Des centaines de bénévoles attendent de pouvoir se former pour s’en occuper. Car c’est uniquement pour le suivi des soins, conformément aux préconisations vétérinaires, et pour sa réinsertion dans la nature, que cette espèce demande quelques connaissances spécifiques.

Le hérisson est considéré par les scientifiques comme une « espèce parapluie », une espèce qui protège toutes les autres espèces qui partagent son habitat. Ainsi, grâce à la restauration de l’habitat des hérissons (haies, végétation naturelle, bocages), on améliorera l'habitat d'un grand nombre d'autres espèces, et ainsi la biodiversité d’écosystèmes plus grands encore. Et le hérisson est aussi un animal emblématique et populaire. En Angleterre, comme pour bon nombre de professionnels de la faune sauvage, il est considéré comme l’animal de référence pour sensibiliser dès le plus jeune âge au respect de l’Environnement, et permettre une meilleure prise de conscience de notre devoir de redonner à la Nature son caractère sauvage.Le hérisson a d’ailleurs été classé par le gouvernement britannique en 2007 « espèce prioritaire ».

En vous remerciant infiniment pour toute l’attention que vous porterez à cette espèce et à leur milieu naturel, veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre sincère reconnaissance.

COORDINATION "SAUVONS LES HERiSSONS" cf. bas de page

 

50 PREMIERS COMMENTAIRES DES SIGNATAIRES DE LA PETITION :
https://www.change.org/p/sauvons-les-hérissons-en-danger

maryse deslandes Toulouse, France 2016-07-31
C'est vital pour notre environnement. Le début de notre survie dans un monde complètement pollué.

annie fernandez marcillac, FM 2016-07-31
Disparition confirmée et bien visible hélas

christine chesnais Domont, France 2016-07-31
Je signe car je voudrais être capacitaire mais 2 ans d'études auprès d'un centre c'est trop long. Cet animal est très utile dans nos jardins, il ne doit pas disparaître !

Jean-François COURREAU France 2016-07-31
Responsable pendant 25 ans du centre de sauvegarde de la faune sauvage de l'ENV d'Alfort, je soutiens l'idée d'un partenariat entre centres de sauvegarde et bénévoles titulaires d'un certificat de capacité délivré après une formation qui reste à définir mais d'une durée bien moindre que l'actuelle.
Pr JF Courreau

Anne FINGAR Fouencamps France 2016-07-31
Au vu du peu de centres de soins accueillant les hérissons en France, je soutiens l'idée de former des soigneurs auprès des vétérinaires ou des capacitaires sur une durée moins importante que celle prévue par la loi.
Anne FINGAR Présidente de l'association le Sanctuaire des Hérissons

Charlène Trastour France 2016-07-31
J'ai eu l'occasion de trouver des hérissons nécessitant des soins à plusieurs reprises, et les vétérinaires m'ont tous répondu qu'ils ne pouvaient pas prescrire de soins pour eux sans avoir de problèmes avec la DDPP. Le temps de trouver un centre adapté, ces petits êtres sont décédés d'une maladie tout à fait soignable. Ils étaient tout à fait les bienvenus dans notre jardin ou ils avaient élus domicile. Très frustrant de ne pouvoir rien faire !

Philippe LANDREAU France 2016-07-31
J'essaie de contribuer à sa sauvegarde en évitant l'utilisation de produits chimiques. En outre une famille de Hérissons a élu domicile dans mon jardin et je souhaiterai pouvoir disposer de l'aide de vétérinaires à proximité pour m'aider si l'un d'entre eux nécessité un sauvetage ce qui n'est pas le cas habituellement.

Martine Zonzon France 2016-08-01
Il est urgent de réduire à 2 mois ce stage et non pas à 2 ans ! Merci de bien vouloir diminuer la période de ce stage!

Yv S La Salvetat Saint Gilles, France 2016-08-17
J'attends beaucoup de cette loi, qu'elle me permette de m'occuper officiellement des hérissons, ce que je fais depuis plusieurs années malgré tout.

Virginie DUBOSCQ France 2016-08-17
Je signe parce que j'aide régulièrement des hérissons, je les nourris et les remets en santé avant de les relâcher. Ils ont besoin de notre aide et tant pis si je suis dans l'illégalité... C'est pour leur survie que je le fais.

Christine TRICOT France 2016-08-19
Parce que j'ai déjà été confrontée à cette situation et que je ne savais pas vers qui me tourner pour les soigner et les sauver

Christian Aimar France 2016-08-22
Parce que des moyens doivent être mis en œuvre au delà de déclarer que telle ou telle espèce doit être protégée

Julie PERWEZ France 2016-08-22
Pour une fois, le contenu de cette pétition me paraît intelligente et réalisable, avec un peu de bonne volonté. En ces temps de prise de conscience et de développement de l'agriculture biologique, il est plus que temps d'agir!

Brigitte Bonnet Boussens, France 2016-08-24
Je signe car les hérissons sont souvent ignorés alors qu'ils sont d'une grande utilité dans nos jardins. Je suis pour la création d'un statut spécifique d'utilité publique.

Deborah Bis France 2016-08-24
Je suis du genre à recueillir les animaux blessés et les apporter à une personne habilité, mais si le stage était de deux mois, je me ferais un plaisir de le passer et de rejoindre ces bénévoles qui sont trop peu.

stella laturelle Objat, France 2016-08-27
J'ai eu un hérisson chez moi il était malade est aucun vétérinaire ne voulait le soigner sous prétexte que c'est "un animal sauvage" j'ai finalement trouvé un vétérinaire qui a essayé de faire quelque chose mais il était trop tard.. J'espère que cette pétition fera bouger les choses Merci

Leslie Luna France 2016-08-27
Je signe parce que j'ai récupéré un hérisson est l'ai sauve de la route. J'ai essayé de le faire voir à des spécialistes mais personne n'est habilité pour ces animaux rares de nos jours. J'ai donc pris soin de lui et l'ai garde dans mon jardin. Alors j'aimerais que plus de personnes soient formés pour nos amis les animaux, et qu'il y ai plus de centres de soins ou d'accueil.

Annick petitdemange colmar, France 2016-08-28
Je signe parce que chaque année je récupère des hérissons blessés, malades ou orphelins et qu'il faut se mettre hors la loi pour les sauver. S'il y avait une formation plus courte je serais la première à la faire. Merci de faire changer cela. Un jardin sans hérisson n'est pas concevable pour moi.

muriel lalonde France 2016-08-28
Parce que seule une évolution de la loi pourra les sauver.

Michèle Pelayo France 2016-08-29
Encore une fois la France est en dessous de tout pour une action efficace et généreuse.

Natalie Bennett Royaume Uni 2016-08-30
Good to see French campaign to save hedgehogs being well supported!
Natalie Bennett Présidente du parti Les Verts " The Green " anglais

Marie-Hélène MAIGNAUT France 2016-09-02
Encore une loi "à la con" qui ne m'empêchera pas de les soigner si ça se présente!!!!

Aurelie Pandosy Sept-Iles, Canada 2016-09-02
Il faut aider ces pauvres petits hérissons. Donnons aux bénévoles le pouvoir de changer les choses

pascale goar France 2016-09-02
Interdire de les secourir est une ineptie

catherine coudeur France 2016-09-03
Je ne connais pas cette loi minable qui interdit de sauver les herissons . Je suis abasourdi et signe volontier . Pffff

marie-christine albot France 2016-09-03
Il faut nous faciliter les droits à soigner les hérissons. Nous sommes nombreux à le faire dans l'anonymat et ça complique les choses alors que nous pourrions communiquer et échanger pour obtenir de biens meilleurs résultats.

Christophe Vernet France 2016-09-05
Changer leur statut permettrait effectivement une meilleur prise en charge en cas de problèmes et aboutir à un meilleur taux de survie des hérissons blessés.
Dr. Christophe Vernet, Cabinet vétérinaire de Rungis, 22 avenue Lucien Grelinger, RUNGIS

Marie Ange BEAUREPAIRE France 2016-09-05

Une formation pour élever des hérissons ? En 1997, une mère hérisson est morte sur la route et ses 3 petits restés auprès d'elle risquaient la même fin. Je les ais récupérés et les aient élevés comme des chatons, lait chaton, nourriture humide chat, jaune d'oeuf, escargots dont ils sont friands. Je peux vous affirmer que quand je les ais réintégrés dans une forêt loin de la route, ils étaient en très bonne santé et bien grassouillets. Une formation me fait doucement sourire.

Gregory Clark France 2016-09-05

Nous donnons des leçons au monde entier en matière de sauvegarde de la nature et nous ne sommes capables de sauvegarder les espèces sur notre territoire. Nous sommes spectateur de notre fin annoncée. pauvres générations à venir!

Marjorie Degrauwe Toulouse, France 2016-09-14
Dans le cas des hérissons, les mesures à prendre ne me semblent pas déraisonnables ou coûteuses.

Sandrades animaux Thorreau France 2016-09-17
En France nous avons une administration calamiteuse à nous rendre fou avec toutes les normes, il serait temps de simplifier et d'imiter nos voisins sur beaucoup de choses surtout quand c'est positif.

Pierre Caute France 2016-09-19
J'ai déjà recueilli un hérisson mais je ne savais pas quoi faire donc une formation sur un laps de temps plus court serait fort bienvenue.

Monique Mesnier France 2016-10-22
Facilitez l'autorisation de les soigner !

Cecile Verdeil France 2016-10-23
Nous les avons emmenés chez le vétérinaire qu'il nous a dit qu'il fallait les remettre dans la nature car il ne pouvait pas s'en occuper et que nous ne pouvions pas être en possession d'un animal sauvage ! Gros dilemme ! Que faire?

Valérie Gavend St Denis lès Bourg, France 2016-10-24
J'ai remarqué en effet que mon chemin ne croisait que rarement celui de ces charmantes petites bestioles, mais de là à ce qu'ils disparaissent... Il y a encore 2 ans je m'arrêtais souvent pour en déplacer un afin de le mettre en voiture, mais cela est de plus en plus rare de les apercevoir. Je serais prête à secourir un de ces petits mais en effet, quel vétérinaire pourrait m'aider ? et passer 2 ans de formation pour juste avoir le droit de la faire ? Non, il faut sérieusement y remédier. C'est pour cela que je signe cette pétition

veronique boinet France 2016-10-25
Je signe par j'adore les hérissons et que j'en ai sauvé un il y a quelques années. Et j'aimerai devenir famille d'accueil ou référent pour pouvoir en sauver d'autres.

anne caroline BILLETTE les ayvelles, France 2016-10-27
J'ai déjà recueilli un hérisson ce n est pas d'une complexité, comme tout être, la patience et les connaissances s'acquièrent rapidement! En France, à qui rapporte la formation? Et encore une fois, comme toute formation, est-elle bien nécessaire et donne t elle de véritables clefs comme dans tous domaines! Les compétences s'acquièrent sur le terrain, cessons de perdre du temps ! Je n arrive toujours pas à comprendre au nom de quoi l argent, l ego, le pouvoir! Sauvons les hérissons !

briois sylvie Chavanoz, France 2016-10-31
Modifier cette loi inacceptable et préservez cette belle espèce merci

claudette pousserot France 2016-11-01
LPO REFUGE

Patricia Kluczny Lesenfant France 2016-11-02
Je pense qu'il est nécessaire et urgent d'agir pour les hérissons. Je suis vétérinaire, des personnes m'en déposent quelquefois. Nous les soignons. Nous n'avons pas de sanctuaire vers chez nous.

Christine Bourbouze France 2016-11-13
Il y a urgence ! Alors Action et non à Complication maître-mot de l'Administration Française :-(( Soyez concrets et efficaces. Merci :-)) Après il sera trop tard comme pour beaucoup d'autres choses d'ailleurs en matière d'evironnement.

sylvie RIVIERE France 2016-11-13
j'en avais toujours derrière ma maison et maintenant depuis 3 ans nous n'en avons plus. Où sont-ils passés ? laissez les gens qui les aiment les protéger. Vous n'avez pas besoin de pondre vos lois stupides trop de lois tue la loi ....Preferez vous rendre UTILES ET MOINS CUPIDES

Romane Le Pallec le poiré sur vie, France 2016-11-13
Malheureusement il n'y a pas assez de personnes qui prennent le temps de réparer ce que d'autre ne devrait pas détruire

Emmanuel Wintet France 2016-11-13
Je signe cette pétition car ça mattriste de savoir que cet animal est sur le point de disparaître alors que des solutions peuvent être trouvées sans forcément investir beaucoup d'argent.

marie josé chalifour France 2016-11-13
je soigne des petits hérissons orphelins tous les ans et je continuerai même si, sans certificat de capacité, je suis en totale illégalité. Et j'attends les donneurs d'ordre de pied ferme !

Yoann Gustave France 2016-11-13
Si nous sommes pas capable de prendre soin d un si petit animal comment pouvons ns prendre soin de notre planète

SPOV France 2016-11-20

Centre de soins pour la faune sauvage, nous ne pouvons que constater leurs problèmes : Les hérissons sont intoxiqués par les pesticides, broyés par les engins agricoles, écrasés par les voitures, chassés des campagnes suite à la destruction de leurs habitats naturels, brûlés vifs, torturés, voire mangé!
Centre de faune Sauvage, SPOV. Renata, Capacitaire 66, rue Gabriel Péri, CHATILLON

Pierre-Jean Gonzales France 2016-12-30
Faut arrêter avec ces considérations technocratiques qui perdent de vue l'essentiel : la survie de des charmantes et utiles petites bêtes....

Pascal albucher France 2016-12-30

Comme il n'y a plus de forêt, le herisson vient dans les villes pour pouvoir survivre face aux dangers permanents qui les guettent à chaque instant.

Danièle Le Droff France 2017-01-05
Merci de le protéger en France comme on le fait en Grande Bretagne.

Mérel FLORE France 2017-01-26
J'ai récupéré un hérisson dénutri chez moi. En dehors d'internet, il existe très peu d'aide, les vétérinaires nous envoient à la LPO qui ne répond pas toujours et eux mêmes renvoient dans des écoles vétérinaires de gra
ndes villes loin du lieu d'habitat c'est inacceptable.

 

COORDINATION "SAUVONS LES HERiSSONS" de la PETITION :
https://www.change.org/p/sauvons-les-hérissons-en-danger

Si vous aimez les hérissons, vous pouvez faire un don à ces associations de sauvegarde,
uniquement dédiées aux hérissons
:

Anne Fingar, le Sanctuaire des Hérissons : Site Internet >> page face book > >
Liste des centres d'urgence de faune sauvage, par département > >

Anne Dupuy, Association ATOUPIC : Site Internet >> page face book > >

Hélène de Romans, SOS Hérissons 49 : Site Internet >> page face book > >

Sylviane Wirtz, La Demeure du Hérisson : Site Internet >>

Patrice Chollet, Amis des Hérisson Poitiers Sud : page face book > >

Le Hameau des Hérissons : Site Internet >>


Les associations et magazines dédiés à la cause animale qui nous soutiennent :

ASPAS, Association pour la Protection des Animaux Sauvages : Site Internet >> page face book > >

Association Stéphane Lamart
: Site Internet >> page face book >> twitter >>

Fondation Brigitte Bardot
: Site Internet >> page face book > >

One Voice
: Site Internet >> page face book > >

Magazine 30 Millions d’Amis
: Site Internet >> page face book > >

Animaux Bonheur : Site Internet >> page face book > >

Le Monde des Animaux : Site Internet >> page face book > >



Et les personnalités publiques et politiques pour leur soutien de la pétition :

Monsieur Laurent Baffie, animateur, auteur, passionné de zoologie, engagé dans la défense de la faune sauvage de proximité

Madame Josiane Balasko, pour son rôle piquant mais attachant dans le film Le Hérisson. Site Internet >> page face book > >

Monsieur Pascal Durand, député européen Site Internet >>

Monsieur Yannick Jadot, député et candidat à l'élection présidentielle Site Internet >>
page face book > >

Le mouvement Alliance Ecologique Indépendante Site Internet >>
page face book > >

Geneviève JEAN, Vice-présidente du Parc Régional du Luberon

 

Signer la pétition : https://www.change.org/p/sauvons-les-hérissons-en-danger

Pour une prise de conscience écologique, locale et nourricière de la Nature !